Traitement des données

Si vos données sont disponibles en tant que DXF, nous les convertissons dans notre programme Target 3001!

Nos opérateurs FAO vérifient l'exactitude des données et les utilisent pour créer des programmes d'usinage sur la fraiseuse CNC ainsi que pour l'impression ou la gravure.

Fraisage

Une fois le programme de perçage et de fraisage généré, le matériau souhaité est usiné individuellement sur des fraiseuses CNC selon les spécifications de la commande individuelle.

Impression

Deux méthodes différentes sont utilisées pour l'impression.

Pour l'impression numérique, la plaque est imprimée par jet d'encre et l'encre est ensuite cuite à 120°C. Les couleurs multiples et les dégradés de couleurs ne posent aucun problème.

Dans l'impression UV, l'encre est durcie directement par une lampe UV. Cela crée un nouveau calque visible et perceptible sur la planche. En plus des couleurs et dégradés de couleurs habituels, ce procédé peut également être utilisé pour imprimer la couleur blanche.

L'impression UV est utilisée pour l'impression blanche, l'impression pleine surface et l'impression sur acrylique.

Gravure

Avec la gravure mécanique, un burin de gravure pénètre le matériau à 0,3 mm de profondeur.
Ceci rend possible les polices de caractères, mais pas les structures plus complexes comme les logos ou les images.

La gravure au laser dite forte est utilisée pour l'aluminium anodisé coloré.
Seule l'anodisation colorée de la plaque est éliminée par un faisceau laser ciblé.
L'aluminium en dessous représente le contraste avec l'anodisation et donc le marquage. A l'aide de cette méthode, des images monochromes, logos, etc. peuvent également être insérés dans la plaque.
Comme rien n'est ajouté à la plaque mais plutôt enlevé, ce type de marquage est absolument résistant à toutes sortes d'influences extérieures.



Insertion de boulons et de filetages

À partir d'une épaisseur de matériau de 2 mm ou plus, des boulons filetés et des douilles filetées peuvent être insérés dans la plaque.

Pour cela, un fraisage en profondeur est prévu lors de l'usinage mécanique, dans lequel les plaquettes souhaitées sont ensuite pressées par voie hydraulique et pneumatique.

Le pressage dans l'aluminium permet d'obtenir un fort calfeutrage contre le déplacement axial et une très haute résistance à la torsion.

À partir d'une épaisseur de matériau de 2,5 mm, les goupilles et bagues insérées ne sont plus visibles.